Tout savoir sur la lombalgie aiguë

Tous mes conseils d’ostéopathe sur le blog de Performans. Découvrez les différents thèmes du cabinet : l’Ostéopathie, le Coaching sportif, la Nutrition.

Qu’est-ce que la lombalgie aiguë ?

La lombalgie aiguë est un terme général utilisé pour décrire un épisode de douleur au dos d’une durée inférieure à 6 semaines. Le terme « aigu » ne se rapporte pas à la gravité de la douleur ni à la présence de lésions tissulaires sous-jacentes.
La lombalgie aiguë peut décrire le premier épisode de mal de dos ressenti ou l’exacerbation d’un épisode plus persistant et à plus long terme.

Quels sont les déclencheurs d’une lombalgie aiguë ?

Les lombalgies aiguës peuvent être déclenchées par des activités spécifiques, telles que soulever des objets lourds, le stress, l’inactivité ou un accident. Les facteurs qui augmentent le risque de lombalgie aiguë comprennent le surpoids, le tabagisme, un mode de vie sédentaire. Il a également été démontré que les peurs et les croyances inutiles concernant la douleur augmentent le risque de lombalgie. Parfois, les lombalgies aiguës peuvent être attribuées à des modifications dégénératives normales liées à l’âge au sein de la colonne vertébrale.

Quels sont les symptômes d’un lombalgie ?

Les symptômes de lombalgie aiguë peuvent varier d’une douleur aiguë et intermittente à une douleur sourde et constante. Il peut également y avoir des fourmillements ou un engourdissement dans les membres inférieurs si les nerfs sortant du bas du dos sont irrités. Souvent, la douleur est aggravée par certains mouvements ou positions qui ressemblent à l’événement ou à la position dans laquelle la blessure s’est produite. Les schémas de douleur peuvent également être imprévisibles et incohérents.
Les maux de dos aigus se manifestent souvent par des spasmes qui peuvent provoquer la sensation d’être coincé dans une position. Ces spasmes disparaissent généralement, la clé d’une récupération plus rapide étant un bon contrôle de la douleur, des mouvements précoces et un retour à l’activité dès que possible.
Si vous ressentez une aggravation des symptômes, notamment une douleur intense, des fourmillements, une faiblesse ou un engourdissement des deux jambes ou une incapacité à vider la vessie ou les intestins, il est important de consulter un médecin de toute urgence.

Comment soulager une lombalgie ?

Aucune investigation spécifique n’est requise pour les lombalgies aiguës. Cependant, en fonction de la cause des maux de dos aigus, votre médecin traitant peut vous orienter vers une imagerie diagnostique afin d’exclure une maladie plus grave. Les rayons X peuvent être utilisés pour détecter des blessures aux os, tandis que l’IRM peut être utilisée pour vérifier les blessures des tissus mous.
De nombreuses personnes souffrant de lombalgie aiguë peuvent se concentrer sur la recherche de la structure en cause afin de pouvoir la « réparer ». Identifier la structure exacte en cause peut être difficile (voire impossible), car de nombreuses personnes souffrant de lombalgie aiguë subissent généralement des examens/analyses normaux.

Quels sont les traitements pour une lombalgie aiguë ?

La lombalgie aiguë est souvent gérée en maîtrisant bien la douleur, en effectuant des mouvements précoces et en réduisant les préoccupations négatives. Au-delà de la poussée initiale, la gestion du mode de vie, l’éducation sur les maux de dos, la modification des activités aggravantes et le maintien d’un niveau de forme physique sont les meilleures stratégies pour prévenir de nouveaux épisodes de lombalgie aiguë.
Des techniques d’autogestion telles que des exercices de mobilité douce, des compresses chaudes ou froides, des exercices de respiration et le fait d’éviter les postures prolongées peuvent être utiles.
Les lombalgies aiguës s’améliorent généralement au fil des jours ou des semaines et des traitements tels que des injections ou une intervention chirurgicale sont rarement nécessaires.

L’entorse latérale de cheville est la plus fréquente des entorses, représentant 90% des cas. En effet, l’articulation de la cheville

Longtemps considérés comme l’exercice roi pour muscler les abdos, les crunchs sont en réalité loin d’être parfaits, et pour plusieurs

Quel sucre privilégier? Index glycémique, charge glycémique, fructose, glucose, édulcorants…